Bienvenue à Morthomiers

Village de plus de 700 âmes qui s'épanouit entre dynamisme et douceur de vivre, et conjugue avec bonheur la campagne aux portes de la ville. MORTHOMIERS qui cultive les particularités dans un environnement à la fois commun et unique.

Ces mots, s'ils donnent une certaine image du village, ne peuvent décrire la formidable aventure vécue par ses habitants.

Au nombre de 300 en 1975, les Marémortaines et les Marémortains sont aujourd'hui 750 pour vous inviter à parcourir leurs chemins. Ils n'ont pas d'église, pas de cimetière, quelques vestiges du passé (petit château, pigeonnier, tumulus), mais surtout des équipements résolument tournés vers l'avenir: salles des fêtes, terrain de foot, courts de tennis, mais aussi citystade et terrain de moto et bi-cross ! Cette population jeune s'investit dans tous les domaines, qu'ils soient sportifs ou culturels, et participe fortement à la vie de son école et de ses nombreuses associations.

Côté nature, malgré les constructions qui s'implantent autour de la mairie et de l'école, MORTHOMIERS a su préserver son environnement. Le terrain de sport, la plaine de jeux et le parc de la Margelle constituent des oasis de verdure dont les petits comme les grands profitent largement. Ajoutez un fleurissement de toutes saisons et vous avez un beau village à la porte de la ville.

Mais la richesse de MORTHOMIERS n'est pas là !

Au-delà de ses bois traversés par de jolis chemins très prisés des randonneurs et des vététistes, en longeant ses prés où coule "la Margelle", vous arriverez peut être au "Tusiau": nom commun qui désigne un espace unique et protégé.

Là poussent les orchidées sauvages et chaque printemps, leurs couleurs jaune, pourpre, rouge-brun ou violet éclatent en toute liberté. Espèces rares ou communes venues de la nuit des temps, elles ont pour nom "Orchis", "Orphys" ou '"Listera".

Plus modeste, plus rare, le fleur du Pelvet cache sa beauté sous un voile translucide. Fière et élégante, elle brille sous le soleil, là et nulle part ailleurs.

Enfin, après ce long cheminement à travers bois, et pour ne pas oublier votre promenade, faites halte au restaurant du Pelvet: accueil et gastronomie seront à la hauteur de vos découvertes !